désondrer


désondrer
   Enlaidir: ce chapeau vous "désondre". Cette expression qui appartient particulierement aux jeunes demoiselles, n'a reçu la sanction que d'elles. Si on pouvoit leur accorder le titre de législatrices en matiere grammaticale, ce seroit en faveur des mots qui peindroient la beauté et les graces, et non en faveur de ceux qui expriment la laideur.
   Il faut dire: "ce chapeau vous sied mal", "ne vous va pas bien", "vous dépare" ou "vous enlaidit"; elles ont donné la préférence au mot "désondrer", par une sorte de délicatesse, parce qu'il n'exprime rien de déterminé, qu'il n'emporte pas tout-à-fait l'idée d'enlaidissement, quoiqu'il en approche.

Dictionnaire grammatical du mauvais langage. . 2014.